Septembre 2016

 

Il y a eu une rentrée décalée, et une non-rentrée, quelques jours de liberté arrachés à se promener dans la campagne.
Il y a eu un décalage horaire difficile à encaisser, un enfant qui s’endort au milieu de ses jouets en plein après midi.
Il y a eu la première fois où on a vu le car s’éloigner, faire coucou de loin, se sentir “vraiment parents” et un peu désoeuvrés, un peu tristes.
Il y a eu des journées intenses de répétitions, de nouvelles idées, des lectures stimulantes.
Puis des yoyo émotionnels, des tensions, des peurs surgissantes.
L’envie de faire des choses ensemble, tranquillement.

La campagne est belle mais je ne l’ai pas toujours regardée ce mois de septembre.

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s